Remise des Décorations

 

Remise de décorations

 

Recevoir une décoration est un honneur. La remise d'une décoration est un acte officiel, un événement pour le récipiendaire ; aussi doit-elle se dérouler suivant un certain rite.

Seuls, la Légion d'honneur, la Médaille militaire et l'Ordre national du mérite font obligatoirement l'objet d'une cérémonie officielle. Pour les autres, y compris les Croix de guerre, la remise officielle est simplement souhaitable, et pour la plupart il n'existe pas de formule définie à prononcer.

S'il y a plusieurs types de décorations à remettre au cours d'une même cérémonie, cette remise de décorations doit être faite selon le même ordre protocolaire que celui qui régit leur port, à savoir :

Légion d'honneur, Médaille militaire, Ordre national du mérite, Croix de guerre, Médaille de la
résistance, Médaille des évadés, Croix du combattant volontaire, Croix du combattant volontaire
de la résistance, Croix du combattant, Médaille d'outre-mer (ex-coloniale), Médaille
commémorative (39-45, Italie, Corée, AFN).

Légion d'honneur, Médaille militaire, Ordre national du mérite obéissent à un protocole strict,
avec ban et remise par une autorité de rang au moins égal à celui du récipiendaire selon une
phraséologie bien définie, après que les troupes aient présenté les armes ou été au moins mises au « Garde à vous ».

Toute décoration mérite le "Garde à vous".

Les croix du combattant volontaire de la Résistance, 39-45 Indochine en AFN sont remises au nom du Ministre de la défense.

Les Croix du combattant sont remises au nom du Ministre de la Défense, selon l'appellation du moment.

Les Médailles commémoratives sont remises au nom du Ministre de la Défense. "Au nom du Ministre de je vous remets la "

La remise ne s'accompagne pas d'une accolade mais d'une poignée de main. Elle est effectuée face à l'assistance après que les récipiendaires aient été appelés à se présenter sur une ligne, puis à regagner les rangs l'opération terminée.

Quelle que soit la décoration à recevoir, le récipiendaire doit se présenter sans porter à ce moment-là, aucune de ses décorations reçues antérieurement.

Le parrain ou autorité appelé à remettre la décoration doit être soit titulaire de la Légion
d'honneur, de la Médaille militaire ou de l'ordre National du Mérite, ou détenteur lui-même de
cette décoration.

NB : Il y a quelques années est apparue une décoration "la Croix (ou Médaille ?) du combattant de l'Europe".

Cette décoration ne figure pas dans la liste des décorations françaises. Elle ne peut être remise au cours d'une cérémonie officielle, mais plus simplement au cours du "pot" qui précède le banquet ou à la fin du banquet lui-même.